AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum est en hiatus.

Partagez | 
 

 déjà-vu ✖ chi ae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

Invité




Jeu 26 Jan - 16:22

C'est le syndrome de la toile blanche qui fige ses doigts, qui fige son pinceau dans les airs. Dans les airs au dessus de sa toile. Blanche, vide. La brune regarde autour d'elle, aux alentours les personnes semblent tout aussi vides. Elle est assise sur un banc dans une allée très fréquentée. La foule ne fait pas attention à la coréenne, la coréenne fait attention à la foule. Elle a un projet à rendre pour son école d'art alors elle est là à chercher l'inspiration dans le monde qui l'entoure mais le monde n'est pas inspirant. Le monde du jour est ennuyant. Elle préfère le monde de la nuit. Elle s'ennuie. Elle pose son pinceau, sa toile et sa palette de peinture à côté d'elle et s'allume une cigarette. Deux cigarettes, son temps part en fumée. Son regard se pose sur un visage familier. Cendres et passé. Un arrière-goût de déjà vu. Le vide dans les souvenirs. L'artiste récupère son matériel de peintre et s'avance vers l'inconnu pas si inconnu. Posée devant lui elle détaille rapidement son visage. Rien, le blanc. « Dis, tu peux me servir de modèle pour une peinture ? » Elle ne peut pas laisser cette personne partir.
Invité

Invité




Sam 28 Jan - 0:39

Il n'aime pas. N'aime plus sortir. Toutefois, il faut bien qu'il s'alimente, alors une ou deux fois par semaine, il sort de sa taverne pour faire des courses. S'acheter essentiellement des fruits et légumes. Non pas qu'il surveille sa ligne, c'est juste une habitude alimentaire. Une hygiène de vie pour laquelle il a, auparavant, été programmé. Il se faufile la tête baissée entre la foule du marché. Il parle peu, ne regarde personne dans les yeux. Ce n'est pas vraiment pas peur d'être reconnu. Il ne veut avoir aucun contact avec les autres. En quelque sorte, il les fuit. Totalement à l'antipode de celui qu'il fut. On l'arrête en plein milieu de la rue. Il croise le regard de l'inconnu. Blanc mais interressé. "C'est que je n'ai pas vraiment le temps." Quel temps? Le temps passé dans sa taverne à ruminer des idées noires? Il lui adresse un truc qui ressemble vaguement à un sourire désolé. Il ne sait plus faire ça. Il commence à s'en aller avant d'être de nouveau stoppé.
Invité

Invité




Dim 29 Jan - 16:34

Plus qu'ils ne le croient, tu fais attention aux gens. Dans les apparences tu es détachée mais dans la réalité tu es parfois trop attachée. Tu cherches un juste milieu, en attendant de le trouver les visages, les prénoms, tu t'en souviens. Tu te souviens du passage de chaque personne dans ta vie. Ou presque, cet homme brun devant toi est l’exception. Un court instant tu penses à une erreur mais l'instant d'après tu sais que ce que tu penses est vrai. C'est vrai, plus tu le regardes plus tu sais que tu le connais. Oui, tu le sais. Lui ne semble pas le savoir. Lui ne veut rien savoir, il te dit qu'il n'a pas le temps, tu sens des excuses au coin de ses lèvres qui s'esquissent discrètement. Tu ne veux pas insister mais tes gestes insistent pour toi. Tu le stoppes, tu serres ta palette de peinture dans tes mains. « Laisse moi juste faire un croquis. » tu essayes de gagner du temps. « Juste quelques minutes, pas plus. » à ton tour tu tentes un sourire et silencieusement tu demandes à tes souvenirs de revenir, leur laissant quelques minutes à eux aussi.
Invité

Invité




Sam 4 Fév - 22:21

Elle veut le dessiner. Et lui, il se demande comment c'est possible. En ce moment, son visage en ressemble en rien à une oeuvre d'art. Ses yeux ternes, ses cernes, ses lèvres gercées à cause du froid lui donne une allure de zombie ambulant. M'enfin, dit-on les meilleurs oeuvres ne sont pas les plus belles. Il y a quand même quelque chose qui le chiffonne. Peut-être elle l'a reconnu et c'est pour cela qu'elle insiste pour vouloir le dessiner. La quantité de personne qui passe dans cette rue, pourquoi son regard se serait arrêté uniquement sur lui? "Pourquoi moi? Il y a plein d'autres personnes dans la rue. Pourquoi ne demandez-vous pas à quelqu'un d'autre?"
Contenu sponsorisé






 
déjà-vu ✖ chi ae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
butterfly effect :: 
Cour de récréation
 :: Corbeille :: Rps abandonnés
-
Sauter vers: