AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Butterfly Effect ♥
Rejoins-nous vite pour de belles aventures ~
Pleins de postes vacants sont disponibles, jettes un coup d'oeil ♥

Partagez | 
 

 #pasdidéedetitrebonjour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jang Bae

Papillon sans ailes

avatar



Jeu 25 Mai - 2:53

LilSun

Alexandra - 25 ans - Canada
je participe à l'effet papillon : oui
Luhan

Jang Bae

“If you don't know where you're going, any road'll take you there” ― George Harrison
Âge ans et lieu de naissance 25 ans, né à cheongju. Nationalité coréenne Statut civil célibataire Statut financier Moyenne Etude / Métier animateur radio qui aimerait être animateur à la télévision... Enfin, faire les deux. Traits de caractères énergique - indécis - passionné - possessif - maladroit - intuitif - casse-cou - ouvert d'esprit - tactile - affectueux Groupe et raison Papillon de nuit parce qu'il se laisse porter par la vie, par ses envies et ses intuitions. Son côté indécis peut, parfois, démontré son côté ouvert d'esprit. Il préfère se garder toutes les porte d'ouverte.
La famille, c'est la famille Il est proche de chacun des membres de sa famille. Il ferait tout pour chacun d'entre eux. Il les aime énormément et c'est pour cela que la mort de sa mère l'a beaucoup affecté. Rumeur, quand tu nous tiens Qu'il sortirait avec une idole en cachette. Que le père de sa petite sœur ne soit pas le même que le tien. Que son père ait été forcer de marier sa mère, car il n'avait que dix-neuf ans et elle vingt-un ans lorsqu'ils se mirent la bague au doigt. Un beau souvenir Bae à vécu de nombreux beaux souvenirs avec sa famille. Mais en voici un tout petit : lui, son frère et sa sœur étaient dans la cuisine et préparaient le déjeuner de maman. C'était sa fête et ils voulaient lui faire la surprise. Hyo était le dirigeant, Bae et Yu Ri faisait à manger. Ils firent beaucoup de boucan et de dégâts. La mère se précipita vers la cuisine dans sa robe de nuit. Elle vit ses trois anges couverts de farine et d'œuf. Les enfants s'immobilisèrent et retinrent leur souffle. Leur mère avait les poings sur les hanches. Elle resta sérieuse et s'approcha d'eux. « Pourquoi ne m'avez vous pas avertie... » Elle prit un peu de farine sur la table. « Que vous vouliez faire une bataille de bouffe ? » Elle lança sa poignée dans le visage de Hyo. Ils se mirent tous à rire et se lancèrent que ce qui avait déjà toucher le sol ou qui ne pouvait pas être réutilisé. Un mauvais souvenir Voir sa mère alitée, son père déconfit, Yu Ri qui ne cessait presque jamais de pleurer et les jumeaux de leur mieux pour aider tout le monde. Ils se consolaient même entre eux. Il fallait quelqu'un garde la tête froide et ça avait été eux. Ça dura deux mois et demi. Elle mourut par la suite et ils durent tous essayer de surmonter l'épreuve qui était très difficile.
« Vous venez d'entendre Shake it des charmantes Sistar. Une chanson parfaite en ce mois de juin. Il fait chaud. Il fait beau. On veut de la musique qui s'écoute aussi bien sur le bord d'une piscine que dans l'auto » dis-je dans mon micro. « Je suis votre animateur Bae. J'espère que vous allez bien peu importe où vous êtes. Si vous travaillez, laissez-moi vous apporter un peu de soleil dans votre bureau. Respirez, la journée est belle et elle ne fait que commencer. » C'était toujours ainsi que je m'introduisais lorsque je faisais de la radio. Je voulais que les gens puissent ressentir un certain bonheur et confort à m'écouter. D'ailleurs, il y en avait qui était particulièrement près à tout me dire lors de ma question du jour. « Aujourd'hui, comme tous les autres où je suis à la barre, j'ai une question pour vous. La voici donc : quelle chanson vous fait rappeler votre plus beau souvenir d'été. La ligne est ouverte et la boîte sms prête. » J'attendis une dizaine de seconde et une petite lumière rouge alluma. Je souris et pesai sur le bouton pour parler à la personne. « Annyeong » lançais-je. « OMO ! J'ai la ligne [...] » Je ris un peu. Ça semblait être une jeune fille qui aimait bien l'émission. « Alors à qui ai-je l'honneur. » Elle m'expliqua qu'elle s'appelait KIm Hye Ji et que sont plus beau souvenir d'été se rattachai à Santa U Are the One des Super Junior. « Comment ça ? » J'étais très intrigué. Comment une chanson de Noel pouvait être rattaché un souvenir d'été. La jeune femme m'expliqua que cet été-là, son père était de retour en Corée après plus d'un an. Il avait donc décidé de vivre le noël qu'il n'avait pas pu vivre ensemble. « C'est un beau souvenir effectivement. » Je passai à un sms après avoir conclu avec la jeune fille. « Je vais, pour Joon Ho, vous mettre We Like to party. Ça lui rappelle ça rencontre avec sa petite amie. » Je fermai la ligne et mon micro. Puis, je ne pus m'empêcher de penser à ma mère qui nous avait quitter trop tôt. Tout ça parce qu'elle avait parlé d'un souvenir où elle avait retrouvé son père.

Il était une fois...

Un petit garçon de neuf ans est dans sa chambre. Il regarde par la fenêtre triste. Aujourd'hui, il était supposé d'aller à la plage. Pleuvait-il ? Non, pas du tout. Il faisait d'ailleurs un gros soleil et le ciel était d'un bleu merveilleux. Sa famille avait décidé, grâce à la vieille voisine, de partie sans l'emmener. Ce n'était pas juste. Il aurait tant voulu courir jusque dans l'eau, sauter, se faire lancer comme son papa avait l'habitude de leur faire, etc. Il était coincé ici parce qu'il avait la jambe dans le plâtre. Les béquilles sous ses aisselles, il regarda partir sa famille. Une fois que la voiture hors de son chant de vision, il commença à marcher vers son lit pour s'y asseoir, mais tomba. Il soupira et resta au sol. Bae savait très bien pourquoi il devait rester. Il n'arrivait pas à marcher avec ses trucs. « Si seulement, je n'avais pas eu l'idée de monter à l'arbre... » « En fait, tu veux dire si seulement tu avais fait plus attention à ta descente. » C'était sa gardienne qui venait d'arriver. Les cheveux blancs et frisés, elle était toujours munie d'un tablier. Il s'assit du mieux qu'il le pouvait. « Je sais » dit-il tout penaud. Il était maladroit et cette fois-là ça lui avait coûter plus cher qu'un bleu. La dame vint s'asseoir prêt de lui et lui entoura les épaules d'un bras. Il laissa tomber doucement sa tête sur la femme. « Tu sais ce que je vais faire ? » Il leva ses yeux vers elle. « Je vais te préparer tes biscuits favoris, mais tu dois m'aider et les feras chez moi. » Il retrouva son sourire et accepta.

Il cuisina pendant deux heures. Pourtant faire des biscuits ne prenait pas autant de temps. Eh bien, Bae n'avait pas qu'une saveur préféré, mais cinq. Une fois que ce fut fait, ils les décorèrent et les mirent dans de jolies boîtes à biscuit. « On prend mon chariot pour les apporter. D'accord ? » Il ne voulait pas que sa gardienne apporte tout ça par elle-même. Elle accepta. Il fit de son mieux pour en mener ce petit traîneau vers la maison de la dame. Puis, il l'aida à mettre les boites dedans. Une fois que tout fut bien placé, ils marchèrent vers sa maison à lui. Il s'arrêta nette lorsqu'il vit un peu de sable sur les marches en parquet de chez lui pendant que celle qui le gardait prenait la pente sur le côté. Étaient-ils déjà entrés ? Ça ne se pouvait pas, il faisait encore si beau. Suivi la traîner de sable. Par moment, il y avait des coquillages et Bae ne put se résoudre à les laisser là. Le sable le mena jusqu'à la cour. Il ouvrit de peine et de misère la porte en bois. Il avait définitivement trop de choses dans les mains. Il réussit. « Surprise ! » Il sursauta et perdit presque l'équilibre. Sa famille et sa gardienne étaient là. Sur la table, il y avait pleine de bonne chose à manger. Yu Ri se trempait les pieds dans la piscine. Son papa et sa maman étaient sur une grande serviette de plage et sous un grand parasol. Et Hyo... Mais où était-il ? Bae se retourna vers la droite et se ft aspergé par le fusil à eau que son jumeau tenait. « Hey ! Tricheur ! » Sa famille lui avait amené la plage à lui, mais à leur façon. Cette journée-là, Bae fut le plus heureux des petits garçons en béquilles. Il s'amusa énormément.
...

J'eus un soupir nostalgique en pensent à ce souvenir. Pourquoi fallait-il qu'elle nous ait quittés ? La vie avait toujours été plus vivante lorsqu'elle était là. Notre mère avait toujours des idées farfelues et on ne s'ennuyait jamais avec elle. Elle me manquait terriblement. J'aurais tant aimé que la maladie ne l'attrape pas. J'étais si perdu dans mes pensées à propos d'elle que je ne remarquai pas que j'étais revenu en onde. Ce fut le technicien qui me ramena en cognant dans la vitre. « Oh... » Je ris un peu. « Vous devez sûrement vous demander ce qui se passait. » Je me passai la main dans les cheveux. « J'étais simplement dans la lune. Je m'excuse donc à tout l'auditoire. » Je continuai mon émission et les gens me dire par texto ou vocalement que j'étais pardonné.
Voir le profil de l'utilisateur
Bang Hyo Jin

Papillon sans ailes

avatar



Jeu 25 Mai - 11:17

Oh, smile killer


When someone lies to you, it’s because they don’t respect you enough to be honest, and they think you’re too stupid to not know the difference.
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Bae

Papillon sans ailes

avatar



Mer 16 Aoû - 16:06

Haha ! (réponse super tardive, mais... xD)
Love Yah !


« Ready to fight »
“There are 2 kinds of fighters: those who fight because they hate, and those who fight because they love.”
― Criss Jami
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






 
#pasdidéedetitrebonjour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
butterfly effect :: 
Ecrire son histoire
 :: Je suis parfait(e) :: Nos (très) chers habitants
-
Sauter vers: