AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Butterfly Effect ♥️
Rejoins-nous vite pour de belles aventures ~
Pleins de postes vacants sont disponibles, jettes un coup d'oeil ♥️

Partagez | 
 

 Lost my way (ft Yung Sook)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Park Ki Suk

Papillon sans ailes

avatar



Jeu 14 Sep - 4:07

Lost my way
feat Yung Sook

Séoul te manquait. Terriblement. Ici, tu avais l’impression d’étouffer. Tu te sentais seul. Tu ne l’étais pas totalement puisque tu possédais quelques amis ici, des gens avec qui il était agréable de discuter. Mais chaque fois que tu passais du temps avec eux, tu ne pouvais cesser de penser à ton meilleur ami laissé à Séoul. En pleine conversation, ton esprit dérivait et tu essayais d’imaginer quel aurait été son opinion sur tel sujet ou comment il aurait réagi à une blague. Aurait-il rigolé ou aurait-il haussé un sourcil ? Tes nuits étaient devenues pour la plupart blanche. Tu passais de nombreuses heures au téléphone ou sur skype avec lui mais malgré cela la distance était toujours dur à supporter.
Tu voulais de nouveau marcher dans les rues bondées de Séoul. Croiser des nouvelles têtes à chaque coin de rues. Que personne ne se soucie de tes actions parce que tu es « le fils du maire ». Tu n’en pouvais plus des commérages d’ici. De ce bouche à oreille incessant. Cela te rendait malheureux. Foutu Cheongju.
Dans ces moments là, la seule personne qui pouvait t’apporter un minimum de réconfort, te changer les idées était Yung Sook. Avec elle, elle avait ramené l’essence de Séoul à Cheongju. Le sang des séoulites coulait dans ses veines. La folie de Séoul était son aura. Tout en elle criait Séoul. C’est là-bas que vous vous êtes rencontrés. Dans un moment de folie, berçant les nuits chaudes et endiablées de la capitale. Vous vous êtes souvent croisés, entrechoqués, et amusés ensemble. Tu as été surpris de la voir débarquer ici un beau jour. Tu n’étais pas encore privé de la capitale et de ton meilleur ami à ce moment-là et tu te demandais souvent pourquoi elle avait quitté ce paradis et venir habiter dans ce trou perdu. Lorsque tu revenais de Séoul, tu passais lui raconter tes journées, qui tu y avais rencontré parmi vos connaissances communes.
Maintenant que vous étiez tous les deux coincés à Cheongju, vous n’aviez que vous deux pour vous rappeler de votre capitale bien aimé. Passer des nuits à bavarder nostalgiquement des soirées, des conneries qui vous y avez faites. Tels deux prisonniers vous rêviez de liberté.
Sur un coup de tête, tu enfilas ta veste et lui passa un vague coup de fil la prévenant que tu passeras la chercher à son boulot de barman. Il était près de minuit, elle ne devrait pas tarder à finir le boulot. Ici, les bars et restaurants ne restaient jamais ouvert jusqu’à très tard. L’activité nocturne à Cheongju n’était pas l’un de ses atouts. Tu t’adossas en face de l’entrée du bar, attendant qu’elle en sort. Les derniers clients sortirent en titubant, deux hommes d’une cinquantaine d’années, marmonnant des choses incompréhensibles. Une quinzaine de minutes après, Yung Sook fit enfin son apparition. Tu la pris dans tes bras pour la saluer et lui ébouriffas les cheveux. « J’espère que t’es pas trop fatiguée. La nuit va être longue. » Comme celles de Séoul.


PEACE
©crack in time
Voir le profil de l'utilisateur
Shin Yung sook

Papillon sans ailes

avatar



Lun 9 Oct - 13:42


Une journée moisie comme les autres, la vielle sur le dos, la mère encore au lit incapable de dire quoi que ce soit. « Mais regardes toi gamine ! C’est quoi cette tenue ? Et c’est comme ça que tu comptes te trouver un bon parti ? Tu nous fais honte ! Tu aurais mieux fait de rester loin de nous dans ta débauche ! » Sa grand-mère s’était encore énervée en la voyant sortir de sa chambre. Sa mère n’était pas épargnée, mais Yung Sook prenait toujours pour deux : elle et les erreurs de jeunesse de sa mère.
Elle ne resta pas à la maison, détestant cette ambiance nocive. Elle se balada au hasard des rues, le mp3 bien à fond dans les oreilles. La jeune fille rêvassait de sa Séoul, de ses « amies », de ses nuits endiablées. Elles lui manquaient tant. Elle s’arrêta devant une vitrine ; son reflet criait la capitale : une perruque bleu électrique tressée en deux longues tresses, un pull blanc crop, une mine jupe en simili cuire, un perfecto noir et des plateformes à talons. Yung Sook ramassa le premier objet venu et le balança contre la vitre. Une canette de bière vide… Elle éclata d’un rire triste, foutu ville, foutu père, foutu destin ! À Cheongju elle était regardée, mais pas comme à Séoul. Ici ce n’était pas de l’envie, mais du dégout. Là-bas elle était une parmi d’autre, ici elle est la « folle de la capitale », « la gamine débauchée », mais ce n’est pas grave, au moins on lui porte de l’attention. C’est ce qu’elle se disait lorsqu’elle entra dans le bar pour prendre son service. Son collègue lui lança un mince sourire, comprenant qu’aujourd’hui encore était une journée à jeter à la poubelle. Au Capucine elle était bien. Personne ne la jugeait, au contraire elle était appréciée, colorée, dynamique, mais discrète.
La nuit promettait à nouveau d’être calme. De toute façon toutes les nuits étaient calme dans cette ville. Son portable vibra, elle décrocha, tournant le dos à la salle. Un large sourire apparut sur son visage : voilà une nouvelle qui allait arranger le destin de cette journée. Elle jeta un œil à l’horloge, bientôt Séoul renaîtrait de ses cendres. Lorsque minuit sonna, elle se pressa de mettre poliment dehors les quelques clients restant et avec une énergie nouvelle elle nettoya les lieux en moins de temps qu’il ne le fallait pour dire ouf. C’est ainsi qu’un quart d’heure après elle fermait à clé le local avant de se laisser prendre dans les bras de Ki Suk. Quand il lui ébouriffa les cheveux elle grogna pour la forme.
« Je ne suis jamais fatiguée quant il s’agit de sortir mon vieil ami, tu devrais le savoir ! » lui répondit-elle en lui tirant la langue. « Alors quel est le programme ? » En effet, il lui avait imposé cette plaisante sortie, c’était donc à lui d’en connaître le programme.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Lost my way (ft Yung Sook)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lost version Caldoche
» All is lost
» [aide]Revetements
» Inside the archers
» Bonjour d un petit nouveau du sud ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
butterfly effect :: 
Cheongju
 :: Aryang :: Les rues
-
Sauter vers: